« [Avignon IN] SAÏGON »  Nostalgie polyphonique entre ici et là-bas 

Ils s’appellent Hao, Mai, Linh, Edouard ou encore Antoine. Ils sont vietnamiens, français, français d’origine vietnamienne, tous marqués par un fragment d’Histoire commun : celui qui git en ruines sous l’actuelle Hô Chi Minh-ville, l’Indochine colonisée puis le Vietnam indépendant. Entre Saïgon et Paris, en 1956 ou 1996, ils se retrouvent dans le restaurant de Marie-Antoinette…

Continuer la lecture