« WHITE DOG »  Face à la bêtise humaine, la poésie de papier : un vibrant hommage à Romain Gary 

Les Anges au Plafond montrent pages blanches, une entrée en matière poétique dans l’univers de l’écrivain Romain Gary. Sur scène, les bandes de papier fendent l’espace, les feuilles volètent, le feutre glisse et des figures de papier surgissent sous les doigts experts des manipulateurs. Au rythme d’une batterie de jazz, cette adaptation du récit autobiographique, « Chien Blanc » nous entraîne dans un thriller social au cœur de l’Amérique, fin des années 60. Après la mort de Martin Luther King, la communauté noire lutte pour défendre ses droits civiques. En Californie, Romain Gary et sa femme, l’actrice Jean Seberg apportent leur soutien aux jeunes révoltés, les Black Panthers. À ce moment-là, le couple recueille un chien blanc abandonné, Batka. Si l’animal témoigne de l’affection pour ses maîtres et attire la sympathie, il adopte un comportement étrange et d’une extrême sauvagerie face à « l’inconnu ». Le chien-objet soudain gangréné par les maux de la société devient un véritable monstre que le manipulateur tente de dresser. L’animal peut-il guérir de la haine ? Le pays meurtri par les tensions raciales et la violence, pourra-t-il se relever ? Romain Gary pense que ce mouvement ouvre la voie d’une nouvelle Amérique, un espoir de fraternité et de réconciliation. Marionnettes, objets, images et jeux de transformations ourlés de subtiles lumières laissent entrevoir une époque trouble, la noirceur des êtres et le conditionnement de l’esprit (puissance des médias). La compagnie Les Anges au Plafond de Camille Trouvé et Brice Berthoud montre l’étendue de son talent et de son savoir-faire dans cette étonnante fable en noir et blanc, un combat pour l’égalité.

Deux ans après « R.A.G.E. », « White dog » est le deuxième volet du dyptique consacrée à l’oeuvre de l’auteur humaniste Romain Gary, création présentée en septembre 2017 au Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières. La mise en scène magnifie l’acte de création artistique dans un décor de papier onirique, modulable à l’envi. La collaboration avec une monteuse de cinéma, Saskia Berthod a permis de construire un scénario choral qui aborde différents point de vue et maintient le spectateur en haleine. Sur le téléviseur noir et blanc, les images d’archives arrêtées ont été soigneusement retravaillées. À la dimension politique, s’ajoutent les témoignages intimes des deux narrateurs-manipulateurs blanc et noir, Brice Berthoud et Tadié Tuéné qui font vivre une kyrielle de personnages, accompagnés en direct par le musicien et comédien Arnaud Biscay (jazz des années 60, groove et hip-hop contemporain). La scénographie de papier est impeccable, elle favorise le jeu. Tout le monde est parfaitement intégré à l’histoire : public, musicien, comédiens-manipulateurs. L’interpellation des spectateurs au cœur de l’intrigue et les effets techniques renforcent la sensation de réel, une certaine magie se dégage avec une belle esthétique. Le rouge apparaît furtivement et rappelle le sang versé ou les droits de l’homme sur le tee-shirt blanc en lettres pourpres « I am a man » (Je suis un homme). La dramaturgie est portée par ce chien mutant et l’insécurité ressentie, les tensions grandissantes dans le couple et celles que l’on perçoit au dehors, l’affrontement de deux communautés. Un moment court et précis de l’Histoire des Afro-Américains mis en lumière en 1968 par Agnès Varda dans son court-métrage « Black Panthers ». C’est imagé et bien rythmé, l’ambiance est parfaitement retransmise sur scène avec au centre un plateau tournant dessinant les différents lieux ouverts ou cloisonnés. Bravo à toute l’équipe pour ce travail exceptionnel ! Un spectacle fascinant et d’une grande finesse à ne pas manquer jusqu’au 11 février au Théâtre Le Mouffetard et en mars au Festival MARTO.

LesAngesAuPlafond_WhiteDog
LesAngesAuPlafond_WhiteDog
Visuel White Dog crédit Christophe Loiseau HD

© Vincent Muteau 

 

Informations pratiques

Auteur(s)
D’après le roman Chien Blanc de Romain Gary

Mise en scène
Camille Trouvé

Avec
Brice Berthoud, Arnaud Biscay, Yvan Bernardet et Tadie Tuené

Dates
Du mardi 30 janvier au dimanche 11 février 2018

Durée
1h20

Adresse
Le Mouffetard – Théâtre des arts de la marionnette
73 rue Mouffetard
75005 Paris

Informations et dates de tournée
https://www.lesangesauplafond.net/
http://www.lemouffetard.com/