« FESTIVAL MIMOS À PÉRIGUEUX – 36ème édition » 

MIMOS, l’un des plus grands festivals des Arts du Mime et du Geste d’Europe, s’invite au cœur de l’été dans les rues, les jardins publics et les salles de spectacles de Périgueux. Créé en 1983, en hommage au mime Marceau, le festival MIMOS s’attache à refléter toute la diversité d’un art reposant sur le corps en mouvement : mime, théâtre gestuel, performance, danse, théâtre d’objets, marionnettes… Des formes résolument actuelles qui, parfois, puisent aux racines de la tradition pour en proposer une transcription contemporaine; sans pour autant oublier de revenir aux sources même du mime. Durant toute une semaine, du lundi 23 au samedi 28 juillet, des professionnels du monde entier se donnent rendez-vous dans la ville et dialoguent avec le patrimoine pluriséculaire architectural et urbain. Les artistes brouillent les pistes, dépassent les formes et la barrière visuelle, sollicitent notre imaginaire, troublent nos perceptions… Pour refuser un monde réduit à une perspective unique, rationnel et stable, quand la vie, elle, ne cesse de se révéler enchevêtrée et en perpétuel mouvement ; pour mieux ouvrir le champs des possibles, créer des bulles émotionnelles…

Pour cette 36ème édition, plus de 200 artistes dans le IN et le OFF et une programmation aux dimensions internationales :
des artistes venus de toute la France mais aussi 8 autres nationalités (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Finlande, Italie, Suisse, Ukraine)
Dans le IN : 22 compagnies, 23 spectacles, 3 créations, 3 inédits en France
En OFF du festival officiel, le « Mim’OFF » : ce sont vingt compagnies professionnelles sélectionnées pour la qualité de leur travail gestuel, qui se produisent pendant toute la semaine dans l’espace public, soient 133 représentations en accès libre (rémunération au chapeau) avec de nouvelles créations 2018.
En fin de festival, le public élit les compagnies lauréates des Prix du « Mim’OFF » (3 prix)

INSOLITES, INCLASSABLES… Le festival fait, comme toujours, la part belle aux spectacles et performances qui surprennent et abordent de nouveaux territoires : Galapiat Cirque utilise la chevelure comme matière scènique, en un duo qui décoiffe (Capilotractées), L’International Visual Théâtre et le Delano Orchestra réunissent chansigne (danse + langue des signes), théâtre et musique dans une audacieuse et puissante ode au corps féminin (Dévaste-moi), le Collectif Fearless Rabbits confronte un corps à un espace qui se restreint de plus en plus (R.L.M.), la Compagnie Née d’un Doute donne à voir un étonnant duo de mouvements et de portés sur un escalier (Duo d’escalier), avec ses masques incroyablement expressifs, Familie Flöz signe une splendide cartographie du cerveau humain et des profondeurs de l’âme (Dr Nest) ; enfin, Bivouac Cie explore le rêve et le merveilleux avec son conte initiatique sur le passage à l’âge adulte, dans une scénographie imaginée comme une sculpture vivante (Le rêve d’Érica).

LE REGISTRE COMQUE… Les Arts du Mime et du Geste s’inscrivent souvent dans la tradition du théâtre burlesque, de l’art du clown, du cinéma muet… Le registre comique a donc forcément sa place à MIMOS : Olivier Meyrou et Matias Pilet mettent en scène un jeune homme maladroit qui oppose au monde sa poésie et son utopie indéboulonnable (La fuite), le clown-photographe de Circolabile jongle entre manipulations d’objets et équilibres précaires (Click, le bruit de l’âme), RaieManta Compagnie et Kotini Junior nous font découvrir l’art des clowns russes : un voyage au pays de l’absurde et du fantastique (Initok & Esil) et la chorale farfelue de Cor de Teatre revisite les plus grands airs d’opéra, en mêlant chant a capella et humour gestuel (Allegro).

LA TRANSMISSION…Des fondamentaux du mime aux stages, la transmission des fils historiques et esthétiques des arts du mime et du geste est l’une des missions de MIMOS. À travers des conférences-spectacles : Elena Serra-Cie Mime de Rien parcourt, avec drôlerie et tendresse, l’histoire du mime (La parole du silence) et le Théâtre Diagonale expose le formidable potentiel expressif de ce qui constitue la signature de l’Homme : la main (Fait main), deux masterclass animées par Claire Heggen & Stéphanie Rinke (Résister/Re-tisser) et Elena Serra (Le corps en morceaux), cinq ateliers, un chantier participatif.
Et aussi : un training du matin, des rencontres matinales public-artistes animées par le journaliste Thomas Hahn, des dégustations et de nombreuses animations…
Dans la cour ombragée de la Visitation, partagez vos expériences et émotions tout en faisant une pause gustative au MIM’O BAR entre deux spectacles.

MIMOS S’EXPOSE dans différents lieux à Périgueux, ville d’art et de culture
– « Théâtre du Mouvement, l’aventure du Geste » à Médiathèque Pierre-Fanlac : l’exposition photo (présentée à la BnF en 2017) retrace les 40 ans du Théâtre du Mouvement fondé en 1975 par Claire Heggen et Yves Marc. La Compagnie a joué un rôle majeur dans l’émergence d’un mime contemporain. Avec une force créatrice étonnante, ils ont conçu 40 spectacles et les bases d’une pédagogie et d’une transmission. A voir du samedi 23 juin au samedi 28 juillet.
A l’occasion de l’exposition, L’Odyssée présentera aux partenaires et acteurs, un point d’étape du projet SO MIM (Centre ressource des arts du Mime, du Geste et du Mouvement ) le jeudi 26 juillet
– « Labyrinthes » à la galerie l’App’art : du lundi 23 juillet au samedi 4 août
Exposition de sculptures en textile de la plasticienne Lydie Clergerie, une artiste locale et originale

 

Chantal Achilli, directrice du théâtre L’Odyssée et du festival MIMOS invite le public à découvrir le programme de cette nouvelle édition :
JEUX D’APPARENCES est le fil rouge de cette 36ème édition.
Une image peut en cacher une autre… Naturelles ou créées par l’homme, les illusions d’optique fascinent car elles mettent un peu de magie, de poésie et d’émotion dans nos vies en jouant avec notre premier sens : la vue. Tout n’est qu’apparences. Qu’on le veuille ou non, la réalité, trop complexe pour être appréhendée d’un regard, ne peut que se vêtir d’apparences ; c’est dans la lecture que nous en faisons que se cache l’illusion. Les artistes brouillent les pistes, dépassent les formes et la barrière visuelle, sollicitent notre imaginaire, troublent nos perceptions…
Métamorphose, trompe-l’œil, mirage, réalité/virtuel… l’illusion est en embuscade à Périgueux ! Bernard Maciel-Les Couleurs de la Nuit juxtapose l’histoire filmée de MIMOS à l’architecture de la place Mauvard et de la cathétrale St-Front (Lumière et mémoires de Mimos), Guillem Alba et Clara Peya jouent sur les tailles et formes de marionnettes et nous entraînent dans un monde où les apparences sont brouillées (Pluja), le Collectif Fearless Rabbits crée des installations où le corps devient acteur d’une transformation plastique et théâtrale de l’espace (R.L.M.), Thomas Chaussebourg fusionne gestuelles de l’homme et du cheval, en un troublant duo (Ma bête noire), la Compagnie Sylex imagine un étonnant bestiaire d’animaux hybrides à jambes de danseuse (Grrrrr), le Théâtre Diagonale instaure un dispositif «Corps/Images/Sons/Outils numériques» où le corps est en connexion permanente avec les images qui l’entourent (# Blanche-Neige 2018). Enfin, Arts Mouvementés-Yasmine Hugonnet imagine un corps, nu et graphique, qui s’affirme autant qu’il se fait oublier (Le récital des postures) et la Compagnie Mystica Salvaje nous invite à un rituel envoûtant où la danse des flammes se mêle aux corps et au souffle de la musique (Fille d’Hestia)…

Bienvenue dans le plus grand festival des Arts du Mime et du Geste d’Europe !

 

Informations pratiques


MIMOS 36ème édition – Festival international des Arts du Mime et du Geste

Dates
Du 23 au 28 juillet 2018

Adresse
L’Odyssée – Festival MIMOS
Esplanade Robert Badinter
24000 Périgueux

Informations complémentaires
https://www.mimos.fr/