« MALOU HIBISCUS FLAMANT. PARLONS DES TSAF » de Sabine Tamisier, Une pièce passionnante qui évoque adroitement un problème un peu méconnu mais bien réel

Malou Hibiscus Flamant. Parlons des TSAF de Sabine Tamisier aux Éditions Théâtrales Jeunesse TSAF, un acronyme pour ainsi dire inconnu et qui signifie Troubles du spectre de l’alcoolisation fœtale. Ou pour parler d’une manière moins technique et plus imagée : Si maman boit pendant la grossesse, c’est bébé qui trinque. Malou a quinze ans. Elle…

Continuer la lecture

« LES POSSÉDÉS D’ILLFURTH » de Yann Verburgh, Être ou ne pas être possédé ?

Les Possédés d’Illfurth de Yann Verburgh en collaboration avec Lionel Lingelser aux Éditions Les Solitaires Intempestifs Jeunesse En 1864, dans le petit village alsacien d’Illfurth, deux enfants, Théobald et Joseph (9 et 7 ans) furent atteints d’un mal étrange : conduite ingérable, phénomènes incontrôlables, lévitation, hurlements et / ou mutisme, explosions de violence… On n’eut…

Continuer la lecture

« LES FANTÔMES SONT-ILS TOUJOURS DANS DE BEAUX DRAPS ? » Désamorcer la culpabilité grâce au même de Chuck Norris

Parue récemment aux Éditions Théâtrales Jeunesse, la pièce Les fantômes sont-ils toujours dans de beaux draps ? d’Antonio Carmona aborde avec légèreté, mais sérieusement, le problème de la mort et du sentiment de culpabilité. Quatre personnages : le père (Georges) la mère (Clémence) leur fille (Cyann) et l’amie de celle-ci (Ophélie). Les deux gamines sont…

Continuer la lecture

« LA DISPUTE », « MES PARENTS » Témoigner, élaborer. Le travail minutieux et sincère de Mohamed Khatib

Deux pièces de Mohamed Khatib, parues aux Solitaires Intempestifs, s’appuient sur des témoignages, que ce soient ceux d’enfants dans La Dispute, ou ceux d’adolescents et d’adultes dans Mes Parents. La démarche n’est pas unique, mais le résultat est particulièrement intéressant ici, en raison de la manière dont l’auteur élabore ses pièces. La Dispute, créée le…

Continuer la lecture

« CE QUE VIT LE RHINOCÉROS LORSQU’IL REGARDA DE L’AUTRE CÔTÉ DE LA CLÔTURE » Évoquer Buchenwald pour un public jeune, un pari compliqué

CE QUE VIT LE RHINOCÉROS LORSQU’IL REGARDA DE L’AUTRE CÔTÉ DE LA CLÔTURE de Jens Raschke aux Éditions théâtrales Jeunesse Texte original en allemand traduit en français par Antoine Palévody Aussi étonnant que cela puisse paraître, il y avait un zoo à Buchenwald. Construit en 1938 par les premiers détenus, il était censé divertir les…

Continuer la lecture

« MON GRAND-PÈRE, CE ROBOT » Comment ne pas perdre ceux qu’on aime 

Mon grand-père, ce robot de Sabine Revillet aux Éditions Théâtrales Jeunesse Une pièce pour enfants, mais pas que, puisque son ambition est de traiter le problème de la perte d’un être aimé. Toute personne confrontée à la disparition affronte ce mur de l’irrémédiable : comment ne pas perdre celui qui est parti pour toujours ? Les enfants,…

Continuer la lecture