Coup d’oeil sur le Festival d’Avignon OFF n°1: Les seuls en scène #1 (Le Dernier jour d’un condamné, Le Carnaval des ombres)

Le dernier jour d’un condamné, mis en scène par François Bourcier, avec William Mesguich, à la Condition des Soies. Quelques planches de bois blanc en guise de sol et de mur, une lucarne à barreaux : voici, sur scène, la cellule du très célèbre condamné à mort de Victor Hugo, dans laquelle vont se jouer les…

Continuer la lecture

[Avignon OFF] « LES VOYAGES FANTASTIQUES », Dans l’usine à rêves de Verne-Méliès

Après une panne d’inspiration prolongée, le célèbre Georges Méliès, grâce au soutien de sa troupe et à une étrange machine à remonter le temps, va enfin pouvoir se remettre au travail pour réaliser une grande œuvre : un film écrit par Jules Verne lui-même ! Avec des dessins vidéo-projetés en guise de décors, quelques costumes et accessoires,…

Continuer la lecture

[Avignon OFF] « RUE DE LA BELLE ECUME » Rendez-vous avez le petit vélo dans votre cerveau !

Dans l’écrin du cabaret du Rouge-Gorge, sous la chaleur avignonnaise de midi, se trouve un endroit étrange qui n’existe que pour ceux qui veulent y croire : la rue de la Belle Ecume. Installez-vous, et vous verrez, sur un banc près d’un réverbère, au rythme d’un vieux transistor, passer des personnages que tout le monde connaît,…

Continuer la lecture

« LE DOMINO NOIR »  La renaissance drôlatique et fantaisiste d’un succès oublié

Pour leurs premiers pas dans la création lyrique, Christian Hecq et Valérie Lesort nous font découvrir une œuvre méconnue qui occupe pourtant la neuvième place des titres les plus joués du répertoire de l’Opéra-Comique : le Domino Noir, un conte opératique à figure de Cendrillon vaudevillesque composé par Daniel-François-Esprit Auber, sur un livret d’Eugène Scribe –…

Continuer la lecture

« ET IN ARCADIA EGO »  Le memento mori de Phia Ménard à l’Opéra-Comique 

Pour l’ouverture de sa nouvelle saison, l’Opéra-Comique se lance une fois de plus dans le projet ambitieux d’un spectacle mêlant musique du répertoire et création contemporaine, comme ce fut déjà le cas pour Miranda en septembre dernier. Après Purcell revu par Raphaël Pichon et Katie Mitchell, c’est à présent l’oeuvre de Rameau qui passe par…

Continuer la lecture

« LA TEMPÊTE »  un peu tiède de Robert Carsen, sous le crâne de Prospero 

En France, on le connaît surtout comme metteur en scène d’opéra, pour maintes créations présentées au festival d’Aix-en-Provence ou à l’Opéra de Paris. C’est maintenant dans la salle Richelieu de la Comédie-Française que Robert Carsen vient – pour la première fois chez nous – monter du théâtre. Il nous propose une vision très psychologique de…

Continuer la lecture