« RIMBAUD, CAVALCADES ! », la Cie Dhang Dhang révèle un poète de génie aux multiples facettes

Rimbaud, Cavalcades ! de la Cie Dhang Dhang, mise en scène Nicolas Vallée © François Vila

L’histoire se déroule à toute allure dans la création Rimbaud, Cavalcades ! de Romain Puyuelo et Nicolas Vallée. Nous découvrons Romuald, graphiste pour une marque de yaourt connue. Bon élément, son seul centre d’intérêt est son travail. Sa vie pourrait se résumer à un pot de yaourt. Il quitte une réunion en criant : «Je vais acheter un cheval et m’en aller !». Il a fait un burn out et sa vie semble soudain au point mort. Le lendemain Christelle son assistante lui apprend qu’Arthur Rimbaud a écrit cette phrase dans une lettre en 1881… Le livre qu’elle lui laisse va être quelques mois plus tard le déclencheur d’une folle épopée sur les traces de Rimbaud.

Même s’il ne comprend pas tout de ces poèmes, Romuald est captivé et il met le doigt dans l’engrenage de la Rimbaldie. Il s’achète un vélo et part à la découverte de l’enfance du poète à Charleville-Mézières. Dans ce seul en scène, Romain Puyuelo interprète une ribambelle de personnages qui ont traversé la vie de l’artiste, rendant les témoignages plus vivants. De Georges Izambard, professeur de rhétorique au collège qui devient l’ami de Rimbaud, à sa mère Vitalie, la dure Mother, la «Daromphe» qu’il détestait en passant par le gardien du cimetière qui veille sur le poète et la boîte aux lettres qui lui est dédiée où il reçoit toujours du courrier.

À 15 ans, Rimbaud est déjà préoccupé d’être publié. Il fugue à Paris, est arrêté car il n’a pas payé le train. Il laisse ses poèmes à un éditeur, ami d’Izambard. Difficile à suivre et épris de liberté, il part pour Charleroi pour être rédacteur d’un journal, puis pour Paris, Douai et il voudrait rejoindre Zanzibar. L’aventure se poursuit dans cette fuite en avant et sa rencontre marquante avec Paul Verlaine alors âgé de 27 ans. Ils entretiennent une relation violente et passionnée à l’issue dramatique comme nous le livre le narrateur. Dans son voyage, Romuald semble surmonter sa chute et s’imprègne un peu plus de la poésie de Rimbaud qui apparaît sous différentes formes (en rimes, chanson). Et il pourra enfin ouvrir les yeux sur l’essentiel : la clef de l’amour ?

Romain Puyuelo et Nicolas Vallée se sont basés pour l’écriture sur Oeuvre-vie d’Alain Borer et la biographie de Jean-Jacques Lefrère pour essayer d’éclairer l’oeuvre et la vie du poète qui se révèle être un fugueur invétéré, un auteur à la plume exubérante, un homme épris de liberté, vivant une passion dévorante avec Paul Verlaine, un aventurier traversant le désert du Harar… Arthur Rimbaud est un homme de génie avec ses mystères, qui a laissé définitivement la poésie et le monde occidental à 20 ans. Pourquoi a-t-il cessé cette activité ? Et s’il avait lui aussi fait un burn out ? De nombreux témoignages viennent étoffer le propos, nourris par une documentation abondante dans une quête de vérité et avec une précision et profusion de détails dans la restitution.

La mise en scène ingénieuse de Nicolas Vallée place le comédien Romain Puyuelo en enquêteur qui donne corps et voix à tous les protagonistes de la vie du poète, ceux qui l’ont connu et ont façonné le mythe qui fascine encore de nombreux Rimbaldiens et les épris de sa poésie aujourd’hui. Dans cette course effrénée dans l’espace et le temps, à pied, à vélo, à cheval, en train, en bateau, Romain Puyuelo égraine les rimes, fait briller la poésie et la musique de Carlos Bernardo avec une belle mise en espace et en lumière. Un instant suspendu où il est beau d’entendre le bateau ivre. Une poésie qui nous ouvre au monde, à découvrir jusqu’au 7 février 2023 au Théâtre L’Essaïon.

@ François Vila P1007402
@ François Vila P1007413

Rimbaud, Cavalcades ! de la Cie Dhang Dhang, mise en scène Nicolas Vallée © François Vila

Informations pratiques

RIMBAUD, CAVALCADES ! – Compagnie Dhang Dhang

Auteur
Romain Puyuelo et Nicolas Vallée

Mise en scène
Nicolas Vallée

Interprétation
Romain Puyuelo

Création musicale Carlos Bernardo
Création lumière Nicolas Laprun

Dates
Du 5 décembre 2022 au 7 février 2023 à L’Essaïon Théâtre, Paris
Les lundis et mardi à 21h

Durée
1h15

Adresse
L’Essaïon Théâtre
6, rue Pierre Au Lard
75004 Paris

Informations complémentaires

L’Essaïon Théâtre
www.essaion-theatre.com

Compagnie Dhang Dhang
www.dhangdhang.com