[ Coup d’oeil sur le OFF : OVNI théâtraux ] « MADAM #4 » et « GARDEN PARTY : LA PAVANE »

MADAM #4 de la Cie Exit © Marie Clauzade Si l’on aime autant le festival OFF d’Avignon, c’est qu’il offre chaque année son lot de surprises et d’incongruités. Explorations de nouvelles formes spectaculaires, remise en jeu des codes, ou découvertes d’écritures novatrices, certaines propositions ont le don de nous déstabiliser… A la faveur de la…

Continuer la lecture

[ Coup d’oeil sur le OFF : honneur à la chanson française ] « LE FAUSSAIRE » et « PEIGNER MON PONEY »

Le Faussaire de Matthieu Mailhé et Olivier Castellat Parce qu’on trouve à Avignon toutes sortes de spectacles, et pas uniquement du pur théâtre, nous avons exploré quelques scènes de chanson française. Le Faussaire, de Matthieu Mailhé et Olivier Castellat, avec Matthieu Mailhé et Gaspard Moison, à l’Arrache-Coeur;: Après le vif succès de The Band from…

Continuer la lecture

[Avignon OFF] « CHUT(E) » La Compagnie Adrénalyne nous sensibilise au burn-out

Chut(e) de la Cie Adrénalyne © Cie Adrénalyne La nouvelle création collective de la compagnie Adrénalyne traite du burn-out, un sujet de société dont on parle peu et encore moins sur une scène de théâtre. « Chut(e) » évoque un effondrement lent et silencieux jusqu’à l’épuisement professionnel, au burn-out, mais ce sont aussi les non-dits…

Continuer la lecture

[ Coup d’oeil « marionnettes » sur le OFF ] « BUFFLES, UNE FABLE URBAINE» et « JE HURLE ! »

Buffles, une fable urbaine de la Cie Arnica © Michel Cavalca La marionnette est bien représentée pour cette édition 2021 du Festival Off Avignon. Notre parcours débute au 11 Avignon avec deux spectacles très intéressants. Buffles, une fable urbaine nous emmène dans un quartier populaire où de jeunes buffles vont reprendre la gestion d’une blanchisserie…

Continuer la lecture

[Avignon OFF] « PREMIER AMOUR » La poésie de Beckett lovée par la voix rare de Jean-Quentin Châtelain

Jean-Quentin Châtelain dans Premier Amour © Christophe Raynaud de Lage La chapelle du Théâtre des Halles pour unique décor, l’homme au chapeau tout de noir vêtu est assis dans un halo de lumière. De sa voix traînante et si particulière, le comédien suisse Jean-Quentin Châtelain s’empare brillamment du texte de Samuel Beckett, une nouvelle écrite…

Continuer la lecture