« Jacques Lecoq, un point fixe en mouvement » par patrick Lecoq aux Éditions Actes Sud

Article de Bruno Deslot Toujours en mouvement Connue dans le monde entier, l’école artistique de Jacques Lecoq est à l’image d’un homme qui a toujours été en mouvement. Une réflexion fine qui le mène vers des horizons inattendus avec pour point commun le théâtre et pour épicentre : le corps. L’Ecole internationale de Théâtre de Jacques…

Continuer la lecture

« Utopia / Lettres aux acteurs », de Krystian Lupa, aux Editions Actes-Sud

Article de Pierre-Alexandre Culo En approche des remparts d’Utopia. Portrait du Festival d’Automne après avoir fait vibrer le festival d’Avignon, Krystian Lupa est au centre de l’actualité théâtrale : une occasion d’en connaître davantage sur la mystérieuse « Utopia » du maître polonais. Les Éditions Actes-Sud publient, dans un recueil parfois obscur mais non moins passionnant, les…

Continuer la lecture

« Du luxe et de l’impuissance » Jean-Luc Lagarce, Éditions les Solitaires Intempestifs

Nouvelle édition revue et augmentée. Raconter le Monde, ma part misérable et infime du Monde, la part qui me revient, l’écrire et la mettre en scène, en construire à peine, une fois encore, l’éclair, la dureté, en dire avec lucidité l’évidence. Montrer sur le théâtre la force exacte qui nous saisit parfois, cela, exactement cela,…

Continuer la lecture

« Le roman de Jean-Luc Lagarce » Jean-Pierre Thibaudat, Éditions les Solitaires Intempestifs

Jean-Luc Lagarce (1957-1995) écrivait tout le temps. Des pièces‚ des récits‚ des lettres‚ son Journal. Une vie d’écrivain. Une vie d’homme de théâtre. Une vie d’homme. Autant de vies parallèles. Mais qui était-il ? Fils d’une famille ouvrière et protestante d’une bourgade de Franche-Comté‚ mort jeune (trente-huit ans) du sida‚ reconnu après sa disparition comme…

Continuer la lecture

« Juste la fin du monde » Jean-Luc Lagarce, Nouvelle édition augmentée d’un article de Xavier Dolan, Éditions les Solitaires Intempestifs

Le fils retourne dans sa famille pour l’informer de sa mort prochaine. Ce sont les retrouvailles avec le cercle familial où l’on se dit l’amour que l’on se porte à travers les éternelles querelles. De cette visite qu’il voulait définitive, le fils repartira sans avoir rien dit. Juste la fin du monde (1990), mis en…

Continuer la lecture